Kely fotsiny

Kely fotsiny (= Un tout petit peu) est le blog de l'association humanitaire "Quand m'aime ?". Il permet de donner les dernières nouvelles des foyers d'accueil d'enfants des rues que nous avons ouverts à Antsirabe (Madagascar), il vient en renfort du site web http://www.quandmaime.org/


mercredi 28 janvier 2009

Les nouvelles AFP


"Madagascar: 34 morts depuis lundi, le président appelle au dialogue

ANTANANARIVO (AFP) — Au moins 34 personnes ont trouvé la mort depuis lundi à Antananarivo à la suite des pillages et émeutes qui ont secoué la ville en marge d'un grand rassemblement organisé par le maire de la capitale et dirigé contre le président malgache qui a lancé un appel au dialogue.
Mardi, alors que le président Marc Ravalomanana appelait au dialogue son principal opposant, Andry Rajoelina, le maire d'Antananarivo qui avait suspendu dans la matinée les manifestations, les secours malgaches ont découvert progressivement les victimes, essentiellement accidentelles, des pillages de la veille et de la nuit.
Vingt-cinq corps calcinés et méconnaissables gisaient ainsi mardi après-midi dans les décombres d'une galerie commerciale incendiée la nuit précédente dans le centre de la capitale.
"Il y a eu 25 morts calcinés. Ils ont été surpris par le feu et ont eu l'idée de prendre la fuite par l'autre côté de la rue. Mais il n'y avait pas d'issue", a déclaré le chef des sapeurs pompiers d'Antananarivo, Jaona Andrianaivo.
Six autres cadavres ont été découverts dans une centrale d'achat du groupe agro-alimentaire Tiko du président malgache, dans le quartier de Tanjambato, dans le sud de la ville.
Selon le porte-parole de la gendarmerie, ces victimes ont succombé "à des piétinements entre pillards et à cause de piles de sacs de riz qui se sont effondrées" sur elles.
Par ailleurs, un prisonnier a été tué mardi et dix autres blessés lorsque les forces de l'ordre ont réprimé par balles un début de mutinerie dans la prison Antanimora, toujours dans la capitale. Trois agents de la prison ont aussi été blessés, selon une source pénitentiaire.
Ces victimes, auxquelles s'ajoutent deux civils tués lors des émeutes lundi, dont un jeune homme par balle, portent à 34 le nombre de morts en deux jours à Antananarivo.
"J'appelle à l'unité nationale et au dialogue", a lancé mardi après-midi Marc Ravalomanana sur les ondes de la radio privée Antsiva.
"J'appelle la communauté internationale ainsi que les églises à tout faire pour que les deux parties se rapprochent", a-t-il déclaré, avant d'ajouter: "Si on y arrive, je promets que les troubles s'arrêteront rapidement".
Mardi matin, le maire de la ville, qui dénonce depuis vendredi "une dictature" sur la Grande Ile de l'océan Indien, avait appelé à l'arrêt des manifestations après avoir rassemblé lundi plusieurs dizaines de milliers de partisans dans le centre de la capitale.
"On suspend le mouvement aujourd'hui (mardi). Tout le monde reste à la maison", avait déclaré le maire, sur les ondes de la même radio.
La situation est restée toutefois très tendue dans la capitale: des échauffourées ont opposé à plusieurs reprises des groupes de dizaines de personnes aux forces de l'ordre qui ont eu recours à des tirs de sommation en l'air.
Un responsable de la gendarmerie a également fait état de pillages d'autres centrales d'achat du groupe Tiko dans plusieurs villes de province, dont Mahajanga (côte ouest) et Toamasina (ex-Tamatave - côte est).
Lundi, des émeutiers avaient pillé et saccagé deux centrales d'achat ainsi que les locaux de sa télévision privée MBS. Les manifestants s'en étaient d'abord pris aux locaux de la radio nationale malgache, dans le centre-ville, qu'ils avaient saccagés et partiellement incendiés.
Jeune entrepreneur, le maire entretient des rapports tendus avec le régime depuis son élection en indépendant en décembre 2007.
Le bras de fer s'est envenimé depuis la fermeture par le gouvernement le 13 décembre 2008 de la télévision privée Viva, propriété du maire, qui avait diffusé une interview de l'ex-président Didier Ratsiraka."

Par ailleurs, comme je vous l'expliquais hier les prix flambent sur toutes nos fournitures principales :
- Huile 10.000 Ary (4.400 Ary en décembre)
- Riz 1.700 Ary le kg (1.170 Ary en décembre)
- Savon 24.000 Ary la boîte (12.400 Ary en décembre)
- Pomme-de-terre 1.400 Ary le kg

Écoles et épiceries sont toujours fermées à Antsirabe ce matin...

mardi 27 janvier 2009

La peur règne à Antsirabe

Tous les enfants sont rentrés dans nos foyers, les écoles sont actuellement fermées. Tous les prix sont en train de grimper fortement à Antsirabe, car le principal grossiste d'Antsirabe a été vandalisé, le magasin entièrement brûlé. Le quartier de Fahitana est au coeur de la crise car le Fonkotany (responsable de quartier) est un partisan du président M.Ravalomanana.

C'est la peur qui règne au foyer, car les enfants connaissent les débordements que peuvent générer de telles émeutes. Déjà un mort à Antananarivo, la capitale, où les émeutes tournent en pillages... Prions pour que le président et ses opposants trouvent un accord rapidement.
NB : photo RTLinfo.be

Je vous tiens au courant.

NB : photo le Monde Afrique

Selon d'autres sources ce serait 11 morts dans la capitale. La foule en colère a mis le feu à l'immeuble de la radio-télévision d'Etat et pillé plusieurs magasins pendant la nuit.
A suivre...

lundi 26 janvier 2009

Grève générale à Madagascar

Vous avez peut-être entendu aux informations que plusieurs milliers de partisans du maire d'Antananarivo étaient rassemblés ce matin dans le centre de la capitale malgache après l'appel lancé par le maire à une "grève générale" contre le régime du président Marc Ravalomanana.
M. Rajoelina, maire d'Antananarivo, entretient des rapports tendus avec le régime de M. Ravalomanana depuis son élection à la mairie en décembre 2007, mais le bras de fer s'est fortement durci depuis la fermeture par le gouvernement le 13 décembre 2008 de sa télévision privée Viva.
Dans son discours, il avait appelé "les fonctionnaires, les étudiants et tout le peuple tananarivien à la grève générale pour lundi", depuis la place du 13 Mai à Antananarivo, lieu symbolique de la contestation malgache.
Les partisans de M. Ravalomanana se réunissaient en 2002 sur cette place lors de la crise politique profonde et meurtrière qui avait vu l'accession au pouvoir de M. Ravalomanana, réélu en décembre 2006. (AFP)
Aujourd'hui, l'appel a été suivi jusqu'à Antsirabe avec des écoles fermées, ainsi que des établissements publics, et comme à chaque évènement de ce type, les prix flambent avec entre autres les barrages routiers...
Espérons que cela ne tourne pas au drame... comme c'est parfois arrivé à Madagascar

mardi 20 janvier 2009

Les résultats scolaires des petits de Fahitana

(Antsirabe, Averses de 16 à 18°C, Lever du soleil : 05h27 et Coucher : 18h36)

Le 14 février, ce sera la remise des prix dans l'école de coiffure de la Grande Domoina. A cette occasion, il y aura une cérémonie (payante ! car à Madagascar y'a pas de petits profits : 150.000Ary soit environ 66€, et les élèves sont sensés vendre 5 billets chacun, pour le coup j'ai manifesté mon refus auprès du directeur, déjà 66€ à payer c'est cher mais 5 fois, non !)

Samirah termine elle aussi sa formation de cuisine, ensuite il faudra soit lui trouver une nouvelle formation, soit qu'elle trouve du travail dans un restaurant.

Claudine et la "nouvelle" Fanja se sont violemment disputées à diverses reprises, et Fanja a même fugué. Elle a reçu un avertissement et est punie pour un mois de vaisselle chaque soir.

Ci-dessous les résultats scolaires du premier trimestre pour les petits de Fahitana (cliquez sur l'image ci-dessous pour voir les résultats en grand format):


Tina souffre d'anémie en calcium et fer, il est très fatigué, il est sous traitement actuellement. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.


mardi 6 janvier 2009

Tojo

(Antsirabe, Averses et pluies orageuses, 17 à 19°C, Lever du soleil à 05h18 et coucher à 18h35)

Notre petite Tojo a été renversée par un motard fou devant la cathédrale d'Antsirabe samedi. Ce chauffard a pris la fuite, et Tojo avait été emmenée l'hôpital rapidement. Heureusement rien de grave, elle a retrouvé le sourire, regardez comme elle est belle aujourd'hui.


Toujours sur le site de Mme Pascaline, il y a eu un petit cambriolage : des ustensiles de cuisines et des draps ont été volés. Nous allons devoir remplacer ce matériel.
Mme Maria, notre professeur de maintien et de communication, a été malade durant les fêtes mais elle va mieux maintenant. Nous lui souhaitons une bonne santé pour l'année 2009.


Pascal continue de recevoir des pansements chaque jour avant de se rendre à l'école en pousse. L'infirmier vient prodiguer les soins mais comme vous pouvez le constater les conditions d'hygiène semble plus que sommaire. Je vais demander à Tina de veiller à trouver un endroit plus propre pour soigner notre petit.

L'association Vahatra dans laquelle nos grands ont suivi le module de préparation à l'emploi, est venue proposer à Kelly un stage de 10 mois dans un important établissement d'ouvrage à bois nommé IBC. Le stage débutera en février, les droits d'inscription sont de 8.000 Ary et l'écolage de 26.000 Ary (environ 12€) chaque mois. C'est une très bonne opportunité pour Kelly qui est vraiment un garçon brillant dans ce domaine, cette expérience renforcera encore sa qualification.

Les garçons du site de Mme Pascaline ont participé à un tournois de foot organisé par le responsable de quartier pour la nouvelle année. Ils ont remporté le premier prix : un mouton. Félicitons cette brillante équipe sportive, cette récompense bien méritée !

samedi 3 janvier 2009

Arahaba tratry ny taona !

Bonne année 2009 ! de la joie, une excellente santé, et que nos foyers soient remplis de rires et de bonheur...


La soirée du Nouvel An s'est bien passée à Fahitana, les sites de Mme Pascaline et M.Bien-Aimé s'étaient joints à la fête. Repas de nems et divers boissons soda, danse et musique toute la nuit...